Le Miel du lac

7.-

10.04.2019
Romans
Neuchâtel, 2000
Gilbert Salem


J?ai pris beaucoup de plaisir à découvrir chez ce nouveau venu de l?intelligence, le sens de l?autodérision, cette ironie que les Français baptisent improprement humour, le goût de la modernité, et les justes caractères ? géographie et sociologie ? de ce «bassin lémanique» où fermente depuis longtemps la (bonne) littérature?
?Autre réussite: le contrepoint, inattendu, Perse-Léman, les constants voyages de la songerie entre l?Iran de l?enfant et la Suisse romande de l?adulte, entre les prairies vaudoises et le désert gris, entre les eaux huileuses, méphitiques, du Tigre et de l?Euphrate, et l?ordre inodore du Rhône et du lac. Tout cela sur fond de révolution islamiste et de guerre du Golfe. Il y a dans ce premier roman de quoi en écrire trois ou quatre ? tant mieux! ? et une qualité aiguë et triste du regard.

FRANÇOIS NOURISSIER, Le Figaro Magazine

Le Miel du lac allie avec beaucoup de talent l?art du suspense aux couleurs dürrenmattiennes à l?exubérance retenue propre aux personnages d?Albert Cohen. Servi par une verve dont chaque mot signifie l?attachement à sa langue d?adoption, foisonnant, pétri d?un humour dissimulant à peine les obsessions profondes, il apparaît en fin de compte comme un choc: celui de deux cultures. Celle, orientale, de Gilbert Kazbeck, le suit partout. Comme la lune, qu?il chasse et qui revient si souvent dans le roman. En laquelle se reflète le visage du héros (qui en devient beau)?

SERGE BIMPAGE, Tribune de Genève

Plus de détails voir photos

livre broché

Frais de port Fr. 2.-



2016-07-30
Type
Offres
Prix CHF
7.-
NPA
2000
Liens sponsorisés
Retenir