La Suisse, un pays qui ne connaît pas son bonheur

10.-

05.11.2018
Autres livres
Neuchâtel, 2000
Chroniques 1998-2003

Il n'est pas banal de devenir en 1999 durant deux heures président du Conseil national suisse alors que l'intéressé n'avait aucune expérience politique et venait d'être naturalisé trois ans plus tôt. Comment s'intégrer au milieu politique lorsque l'on est chercheur, enseignant, journaliste et écrivain ? Telle est l'aventure advenue à Jacques Neirynck qui l'a racontée dans la presse romande à travers une centaine de chroniques, tantôt très sérieuses, tantôt franchement humoristiques. En passant de la tribu universitaire à celles des politiciens, il a découvert une vérité fondamentale : celui qui veut conquérir le pouvoir doit renoncer précisément à découvrir la vérité. Il doit apprendre le mentir-vrai, l'art de proférer des mensonges énormes en les rendant crédibles.

Jacques Neirynck, né en 1931 à Bruxelles, a mené de front plusieurs carrières : ingénieur, chercheur, enseignant, militant consumériste, chrétien engagé, journaliste, romancier. Il finit par où il aurait dû commencer ; en devenant homme politique, il peut enfin se mêler légitimement de tout.

Plus de détails voir photos

livre broché



Frais de port Fr. 2.-



2016-11-06
Type
Offres
Prix CHF
10.-
NPA
2000
Liens sponsorisés
Retenir

Archange

2000, Neuchâtel